Le portrait de Dorian Gray

Publié le par Emma

Fiche technique: 

 

 

- Auteur: Oscar Wilde

- Editeur: Folio classique

- Date d'écriture: 1890

- Nombre de pages: 378 pages

- Genre: Roman philosophique, fantastique

 

Résumé:

Dans cet unique roman d'Oscar Wilde nous allons suivre un jeune homme, Dorian Gray, qui est en pleine fleur de l'âge et fascine son entourage par sa beauté juvénile. Basil Hallward, un de ses amis, lui demande de poser pour lui afin qu'il réalise son portrait. Ce dernier est stupéfiant de réalisme et fait ressortir la grande beauté du jeune homme qui ne peut s'empêcher d'espérer rester jeune pour toujours... Dès lors, la relation entre lui et le tableau va être au coeur de cette histoire, et le conduire dans les recoins les plus profonds de la déchéance humaine. Le portrait sera le reflet de son âme, tandis que son apparence, elle, ne changera jamais. 

Mon avis:

Je ne sais pas où commencer tellement je ressors de cette lecture enchantée, émerveillée et ravie! Cela faisait un bon moment que je souhaitais me replonger dans les classiques et je ne savais pas trop par lequel débuter. Puis l'idée m'est venue l'année dernière de me lancer dans les auteurs anglais et je me suis procuré Le portrait de Dorian Gray, car après avoir vu le film (qui m'avait beaucoup plu) j'avais envie de découvrir l'oeuvre originale. Un an plus tard, je me lance enfin dans cette lecture, et quel plaisir! Voici les principaux éléments sur lesquels j'avais envie de m'arrêter, et qui font selon moi de ce roman un véritable coup de coeur!

  • une lecture passionnante et captivante: la première chose que je retire de cette lecture, c'est un grand plaisir comme je n'en avais pas eu depuis longtemps! Tout est beau dans ce roman (d'une manière très paradoxale si l'on pense au tableau...!) et j'ai savouré chaque page, chaque description faite par l'auteur, chaque échange entre les principaux personnages sont de véritables joutes verbales et l'on prend un réel plaisir à les lire, même si la plupart du temps cela ressemble plus à des monologues qu'à de vrais dialogues. Ce roman d'Oscar Wilde est une réflexion sur la beauté et il a mis de la beauté dans son écriture qui m'a complètement transporté! Son style est époustouflant et poétique, bref un vrai régal pour toute personne qui aime la littérature!

 

  • ce roman incite à la réflexion: lorsque nous suivons les échanges entre Lord Henry et Dorian Gray, ou encore lorsque nous découvrons ses aventures plus ou moins avouables, cela nous amène à réfléchir à de nombreux sujets. Cela faisait longtemps qu'un roman ne m'avait fait autant réfléchir sur autant de sujets. On a tout d'abord une réflexion sur la jeunesse et la vieillesse, le fait de vieillir qui est perçu par Dorian comme quelque chose de tragique. Finalement, on en vient à se dire que le fait de ne pas vieillir est loin d'être un cadeau ou une bénédiction mais bel et bien une malédiction lorsque l'on sait tout ce que cela l'a amené à faire... Sans doute le fait de vieillir et de voir notre corps se marquer au fil du temps, nous incite-t-il a plus de retenue dans nos actes. Il y a également une réflexion sur la beauté, le bien et le mal. On découvre le point de vue de Lord Henry au cours de leurs nombreux échanges, et on comprend comment Dorian est devenu cette personne perverse. Car selon moi, la relation entre Henry et Dorian est le point de départ de toute cette tragédie, car avant que Dorian en arrive à souhaiter rester éternellement jeune, il va écouter Lord Henry déverser toutes ses théories (qu'il ne s'applique sans doute jamais à lui même!) et cela va avoir une emprise considérable sur lui et modifier à jamais sa manière de penser et d'agir. Donc le roman nous amène aussi à réfléchir à toutes les formes d'emprise qu'une personne peut avoir sur une autre, surtout sur une personne jeune et influençable comme l'est Dorian au moment de leur rencontre. On perçoit que Lord Henry ne cherche qu'à s'amuser sans mesurer les conséquences de ses paroles sur Dorian. 

 

  • un roman à la croisée des chemins: ce qui rend également ce livre captivant, c'est son style que l'on a un peu de mal à définir. Nous sommes à la frontière entre plusieurs genres: à la fois roman d'aventures, voir policier (le crime et la mort sont très présents tout au long du récit), mais également du récit fantastique. En effet, l'histoire tourne autour de ce fameux tableau qui est supposé être le reflet de l'âme de Dorian et qui de ce fait va se dégrader progressivement au fil de sa vie et protéger son apparence physique.J'ai beaucoup aimé ce mélange subtil, très bien amené par l'auteur qui n'exagère rien et qui reste toujours à la limite pour ne pas nous entraîner plus sur un chemin qu'un autre. 

Pour toutes ces raisons, j'ai envie de dire qu'il s'agit d'une oeuvre incontournable et esthétique, qu'il faut lire et savourer. Personnellement, je l'ai dévoré, entraînée par la personnalité si trouble et complexe de Dorian, qui oscille entre le Bien et le Mal, la beauté et la laideur, et l'on ne sait jamais quel chemin il va finir par prendre et jusqu'où sa décadence va le mener...Une réflexion profonde sur les dangers d'une vie sans limites ni contraintes, où rien n'est là pour nous rappeler les limites à ne pas dépasser. 

Pour conclure, ce fût une lecture éblouissante, je n'ai pas d'autres mots, un tourbillon et une plongée dans un univers fascinant et tragique, que je ne peux que recommander! 

Publié dans chronique

Commenter cet article