Le livre perdu des sortilèges

Publié le par Emma

Fiche technique:

  • Auteur: Deborah Harkness
  • Titre original: A discovery of witches
  • Nombre de pages: 832
  • Éditeur: Le livre de poche
  • Prix: 8,60
  • 3 tomes

Résumé:

"Au commencement étaient l'absence et le désir. Au commencement étaient le sang et la peur. Au commencement était le livre perdu des sortilèges."

Lorsque j'ai lu ces premiers mots par lesquels débute Le livre perdu des sortilèges, j'ai su qu'il me fallait lire ce livre au plus vite, et je n'ai vraiment pas regretté mon choix pour ce roman mêlant les genres avec un suspens incroyable!

Diana Bishop est chercheur, professeur d'université à Oxford. Ses parents, deux sorciers, sont décédés lorsqu'elle était plus jeune, et Diana a renoncé à pratiquer la magie, souhaitant plus que tout mener une vie ordinaire. Elle va pourtant se retrouver plonger dans un univers d'énigmes, de créatures maléfiques et d'incroyables rencontres.

Un jour qu'elle est à la bibliothèque de l'université pour ses recherches, un manuscrit va attirer son attention: l'Ashmole 782, d'Elias Ashmole, alchimiste et bibliophile du XVII ème siècle. Dès l'instant où ce livre va rentrer dans sa vie, plus rien ne sera comme avant. Car ce que Diana ignore, c'est que ce livre est recherché depuis très longtemps pour les secrets qu'il renferme et ce qu'il pourrait permettre de réaliser. Mais le plus inquiétant, ce sont les créatures qui sont à la recherche de ce manuscrit.

Diana va alors faire la rencontre de Matthew Clairmont, un vampire. Alors que tout indique à Diana de se méfier de cet homme, le rapprochement va être inévitable, et les entraîner tous deux au cœur d'un conflit qui traverse les âges et les espèces.

Mon avis:

Dès les premières pages, j'ai été conquises par le style de D. Harkness, qui a su réaliser un roman mêlant la sorcellerie, les vampires, l'ésotérisme, sans tomber dans le "déjà vu" (déjà lu en l'occurrence !), en renouvelant ce genre. Elle apporte une telle richesse à l'histoire, avec des éléments originaux comme de nombreuses références au vin (l'auteur tient un blog sur le vin), et une manière très personnelle d'aborder et de décrire la magie.

Cela en fait un roman captivant que j'ai dévoré! L'auteur ne tombe jamais dans un style que j'appelle "à la Twillight", et la romance ne prend jamais le dessus sur l'énigme, au contraire, elle est liée à celle-ci et est empreinte d'une réelle complexité.

Je ne peux donc que dire bravo pour ce roman (et pour la trilogie dans son ensemble, mais je ferai une chronique sur les deux autres volumes) que j'ai adoré et que je recommande vivement à tous ceux qui aiment à la fois la magie, les vampires mais qui souhaitent découvrir quelque chose de différent, abordé et raconté d'une manière différente. Mais je recommande aussi et surtout ce livre à tous ceux qui aiment les livres, tout simplement, puisque cette histoire met un livre au cœur de l'énigme, et c'est bien lui qui nous tient en haleine jusqu'à la fin du 3ème tome.

Publié dans chronique

Commenter cet article